Mes vacances en Pologne!

Publié le par Pauline du Chayla

    Je ne vais pas vous raconter mes 15 jours en detail, mais je vais tacher de vous raconter les faits marquants et interessants de ces vacances !

     Pour commencer, mes impressions sur Prague. Il ne s’agit pas de  la Pologne bien sur, mais de la Republique Tcheque donc je ne vais pas m’attarder mais sachez tout de meme que cette ville vaut le detour… D’ailleurs, pour moi la Republique Tcheque est vraiment comme la petite sœur de la Pologne , c’est juste a cote, les langues se ressemblent beaucoup et le pays a lui aussi connu le joug du communisme. A quelques heures de vol de Paris, c’est une etape ideale pour un week-end de 3 jours ! La seule chose que l’on regrette, ce sont les hordes de touristes qui envahissent la ville et lui donnent un caractere un peu trop superficiel : tout le monde parle anglais, il y a des bureau de change a tous les coins de rue (mais attention de ne pas vous faire avoir, les taux affiches sont souvent trompeurs ! ) et on sent les arnaques pour touristes un peu partout, comme dans toutes les grandes capitales europennes… Mais nous avons eu de la chance, c’etait la bonne periode pour eviter le monde ! Vous pourrez sans doute voir un jour mes photos sur mon blog : le Pont Charles qui mene au quartier de Mala Strana, la Cathedrale St Guy, avec le château qui est le cœur historique de la ville, la petite Tour Eiffel en haut de sa colline, et puis sur la place centrale, la fameuse horloge qui sonne toutes les heures en s’animant… Bref, il y a beaucoup de choses a voir et a faire, vous serez surpris presque a chaque coin de rue par un immeuble etonnant, un monument interessant, une jolie eglise, ou un magnifiques panorama. Ma curiosite m’a une fois de plus pousse a vouloir tout visiter, en particulier le quartier juif : le fameux cimetiere juif qui est impressionnant et toutes les synaguogues dont beaucoup sont aujourd’hui des musees. Comme a Cracovie ou a Varsovie, les quartiers juifs sont toujours charges d’histoire et representent une part importante de l’identite de ces villes.

      Ce qui bien sur m’apporte sur un plateau d’argent une transition pour la prochaine etape de mes vacances, les camps de concentration d’Auschwitz et Birkenau. Je passerai rapidement sur les quelques jours qui ont separe mon retour a Wroclaw, l’episode de l’incendie (voir article on l’a echappe belle !) et notre arrivee a Cracovie le vendredi soir. Nous sommes parties le samedi matin, les deux camps etant situes a une heure de bus de Cracovie. Ce fut une journee difficile et eprouvante. Il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur cette experience, ceux qui y sont alles ne pourront que vous le confirmer. On a beau lire et voir tous les reportages que l’on veut, etre sur les lieux n’a rien a voir. De fait, il regne une atmosphere particulierement lourde et dure a supporter. Cela m’a bien plus impressionne a Birkenau qu’a Auschwitz, parce que ce deuxieme camp est laisse tel quel, rien n’a change. Entrez dans les « dortoirs » a la nuit tombante, poussez une porte et imaginez que ces « etables » etaient prevues a l’origine pour 100 cheveaux et que l’on y entassait pas moins de 500 prisonniers… Je ne vais pas vous decrire tout ce que l’on apprend sur la vie dans les camps, a travers les photos, les explications et les differentes expositions mais je voulais juste vous faire part de ces sensations. C’est bien sur tres important d’y aller, pour se rendre compte de ce toutes les atrocites qui ont ete comises dans ces lieux, et pour garder en memoire ce que l’homme est capable de faire, jusqu’ou la betise et la folie humaine peuvent mener un peuple entier. Lorsque l’on a senti la neige sous ses pieds, le vent glace qui vous frappe le visage, lorsque l’on a vu les centaines de photos des detenus dans les blocs a Aushvitz, lorsque l’on a regarde avec horreur les cheveux, les valises et les chaussures des prisonniers, et enfin lorsque l’on se retrouve au milieu du camp, avec autour de soi que de la neige, des baraquements tous semblables et des fils barbeles tout autour, on realise alors mieux l’enfer qui avait ete construit specialement pour eliminer tous ces gens. On ressent comme un etouffement, une oppression, une odeur de mort et on a qu’une envie, c’est de remonter bien vite dans le bus pour rentrer a Cracovie . Vous l’avez compris, ce fut un moment important et qui a marque mon sejour, mais il faut le faire et je ne regrette pas d’y avoir ete.

       La famille polonaise et les – 30 degres ! Le dimanche, je suis repartie en bus dans un petit bled au Sud-Est de Cracovie, dans la famille de mon amie Kasia. J’y suis restee deux jours, et j’ai eu la chance de vivre dans une famille polonaise a la campagne, au milieu d’un champ de neige ! Si vous n’avez pas de voiture, vous ne pouvez rien faire et c’est justement a ce moment qu’il s’est mis a faire – 25 et – 30 degres ! Meme pour les polonais, c’est tres froid et ils ne sont pas habitues a avoir aussi froid, c’est pour vous dire ! Que faire ? Sortir le moins possible, sous peine d’avoir le nez gele (He oui, c’est le seul morceau qui depasse, puisque vous portez deja : un collant, deux paires de chaussette, un pantalon en velours, deux tee-shirt, un pull, une polaire, un manteau, des moufles, un bonnet et la capuche de mon manteau !) Vous avez un peu de mal a respirer ; ce n’est pas encore le Pole Nord mais presque!  Ce fut une experience interessante, surtout pour me rendre compte que je ne comprenais vraiment rien au polonais et pour essayer de lire le petit chaperon rouge en polonais au neveu de Kasia, Philippe ! Ma prononciation n’etait sans doute pas parfaite, mais lui au moins, il me comprenait ! ! Apres deux jours dans la famille, une journee a Tarnow chez Kasia, et 5h30 de train, me voilà de retour a Wroclaw, chez moi ! La temperature est remontee a –5 – 10, il fait chaud !

      Comme il me restait quelques jours de vacances, je suis repartie pour Czestochowa, juste la journee du dimanche avant de reprendre mon travail. Cette ville  est la capitale religieuse de la Pologne , un endroit symbolique essentiel pour tous les polonais. Ceux-ci se rendent par millions en pelerinage toute l’annee pour adorer la reine de la Pologne , la Vierge Noire , et tout specialement le jour de la fete nationale, le 3 mai. Tout commenca en 1382, lorsqu’un couvent fut fonde par le Duc d’Opole. Ce dernier fit ensuite venir la tres celebre icône de la Vierge Noire , source de miracles legendaires. Cependant, a part le sancutaire de Jasna Gora, qui comprend la basilique, la chapelle abritant le fameux tableau de la Vierge Noire et quelques autres batiments, il n’y a vraiment rien d’autre a voir a Czestochowa ! C’est une ville industrielle tres laide, et qui ne presente aucun autre interet … Ceci dit, il est assez emouvant de constater la ferveur religieuse de tous ceux qui viennent adorer leur reine, et ecrire sur un papier une intention de priere.

     Quelques mots pour conclure, je tiens a remercier ceux qui m’ont lu jusqu’au bout, c’etait sans doute plus long que mes autres articles, mais vous avez ainsi un rapide apercu de mon temps libre ici ! J’ai encore beaucoup de villes a visiter, beaucoup de choses a decouvrir mais l’hiver est tout de meme un peu long, et j’ai hate de voir revenir les beauc jours, de voir fondre la neige et de pouvoir enlever un ou deux pulls, et mettre moins de temps a m’habiller tous les matins, ressembler a un oignon commence a etre un peu dur !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ingrid 03/11/2017 13:32

Le stripclub c'est le meilleur endroit pour faire la fête des hommes. Mais celui qui a de la classe, pas le premier qui vient à l'esprit. Je recommande New Orleans à Varsovie. Il y a des danseuses tellement sexy là-bas. Le club offre des milliers d'alcool. Et une très bonne cuisine.
www.neworleans.pl/en/?nkpage=4

Vincent 24/10/2017 12:33

Je propose de partager des affaires avec quelque chose d'agréable. J'ai été au dîner d'affaires chez New Orleans à Varsovie. C'est un club prestigieux. Il y a une bonne nourriture et aussi un grand choix d'alcool. On ne fait nulle part des bonnes affaires qu'en compagnie des belles femmes.
www.neworleans.pl/en/?nkpage=4

Paullo 14/09/2017 11:20

Il vaut également la peine de voir la vie nocturne de Varsovie. J'étais avec des amis au club de la Nouvelle-Orléans et c'était génial. Belle femme, magnifique spectacle de danse. Que voulez-vous plus ... J'imagine que je reste là pour toujours http://neworleans.pl/en/?nkpage=4

Bruno 04/07/2016 13:20

A Varsovie, en Pologne je peux conseiller un très bon restaurant, le New Orleans. De très bons plats et une ambiance exceptionnelle.neworleans.pl/en/?nkpage=4

Sophie 08/02/2006 19:28

Coucou miss !
c'est toujours très intéressant de te lire, on apprend plein de choses et on a envie de voyager...
Je  te comprends vraiment pour le froid, tu verras....au Pérou il fait plus chaud !
A Paris tout va bien, on ne t'oublie pas !
Gros bisous
Sophie