Perles de vie polonaise...

Publié le par Pauline du Chayla

Mes nouvelles de Pologne, version 6 minutes!

Les petits jardins, le dejeuner polonais, le sac en plastique, le sac par terre, le reveil de la nature, la soiree reussie!

Un soir, comme le temps etait plus que clement, nous avons decide de ne pas faire notre habituel "langage cafe" en francais a l'interieur, mais plutot a l'exterieur! "si l'on allait dans un petit jardin?" Un petit jardin? Et c'est a cette occasion que j'ai decouvert cette merveilleuse expression polonaise, corrigez-moi si je me trompe "w ogrodku kawiarni" qui signifie a la terasse d'un cafe! En fait, pour ceux qui ne parlent pas polonais, cela signifie litteralement "dans les petits jardins d'un cafe" C'est mignon non? Et autant vous dire qu'en ce moment, notre rynek de Wroclaw est envahi de petits jardins partout...

Dimanche dernier, j'ai eu cette chance extraordinaire de participer a un veritable dejeuner polonais, dans une famille. Lorsqu'on est arrivees, la table etait dressee pour nous tous, mais nous avons vite remarquer que l'une avait deja mange, et que l'autre etait tout le temps debout ou dans la cuisine! Il parait qu'en Pologne, quand on recoit des gens, on ne mange pas toujours avec eux! Et souvent, quand on a finit, on s'en va avec son assiette, tout simplement! Disons que la culture et l'habitude des repas est tres differente de la notre et que les repas ne sont pas aussi longs et aussi importants pour eux! En tous cas, on a pas arrete de manger pendant deux heures, et de plus, il est tres malpoli de refuser, meme si vous n'avez plus faim! C'etait un beau moment, assez indescriptible, avec des essais de conversation a moitie polonais, anglais et francais plutot comique!

Ha oui, le sac en plastique! Savez-vous pourquoi, au temps du communisme, les polonais se promenaient tous en permanence avec un sac en plastique a la main? Avant de vous donner l'explication, j'aimerai vous citer une phrase caracteristique de notre hote, celle qui nous a offert ce si  bon dejeuner polonais. Au temps du communisme, "Nic nie było we Polsce, nic nic nic!" ce qui signifie "en Pologne, on ne pouvait rien trouver, absolument rien!" Cela explique tout, les magasins etaient vides, il y avait des cartes pour acheter la nouriture, quand on en trouvait... Et c'est pour cela qu'aucun polonais ne sortait jamais sans son sac en plastique, au cas ou il trouverait quelque chose a acheter... He oui, c'etait une autre epoque, aujourd'hui completement disparue mais a la fois tellement presente encore.

Alors le sac par terre, c'est une autre anecdote assez amusante, et dont je n'ai toujours pas compris la raison, alors si vous avez la reponse, merci de me la donner! Nous etions dans la bibliotheque de mon ecole, je travaillais sur l'ordinateur et j'avais pose mon sac par terre, juste a cote de moi. Soudain, la bibliothecaire vint nous voir et nous expliqua qu'il ne fallait surtout pas poser un sac par terre, c'etait une veille coutume, et cela etait completement interdit. Parmi le flot de propos polonais, je parvins a comprendre le mot "argent". Aujourd'hui encore, je n'arrive pas a saisir le lien entre ne pas poser son sac par terre, et l'argent! Quelques minutes plus tard, je revins : elle avait pose mon sac sur un tout petit tabouret minuscule, a quelques centimetres du sol. La au moins, il ne risquait plus rien!!!!

Le reveil de la nature. L'invasion de l'herbe! Tout comme la neige il y a quelques mois, c'est au tour de l'herbe verte de se repandre partout. Les arbres fleurissent, les bourgeons sortent et en regardant la nature, qui change jour apres jour a une vitesse epoustouflante, on a l'impression de l'entendre bailler, comme si elle se reveillait d'un tres long someil, comme si elle s'etirait tout doucement et qu'elle sortait de son lit, les yeux encore endormis par tant de neige, le corps encore endolori par tout ce froid et ce gel, ce long hiver qui n'en finissait pas... Et j'avous que nous aussi, les polonais et les volontaires, nous commencons a nous reveiller doucement! Les gens sortent, trainent un peu partout, les jupes sont de plus en plus courtes, on mange des glaces et on s'assoid sur l'herbe! Bref, c'est la belle vie et pourvu que ca dure!

La soiree reussie. Quelques mots enfin sur mon projet, parce que vous devez avoir l'impression que je ne travaille pas beaucoup, ce qui est en partie vrai! Nous avons organise la semaine derniere une soiree avec nos eleves, dans la maison Edith Stein. Nous avions mis de la publicite partout, nous en avions beaucoup parle mais nous ne pensions avoir que tres peu d'eleves, ils ont toujours autre chose a faire et il est difficile de les motiver pour quelque chose! Surprise, 9 eleves sont venus, un miracle! Nous avons organise differents jeux pour eux, et ils etaient tous tres contents de sortir de l'ecole (ce qui ne leur arrive pas tres souvent) et de s'ouvrir un peu a l'exterieur... Comme quoi, avec beaucoup de patience et de perseverance, rien n'est impossible!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

une bulle dans le verre 03/05/2006 19:29

houlala il commence à faire peur ton blog... Regarde le mail au-dessus! Je crois que ça parle d'achats... en tant que traductrice on compte sur toi pour l'analyse ; )

oups 03/05/2006 11:20

je reconnence j'ai écris un commentaire sur ton texte sur la fonte des neiges... C'était pour te dire rapidos que tu es devenue une star va voir le lien... c'est tout en bas:

http://www.expatriation.com/News_Letter/NL104.htm

biz

basia 29/04/2006 09:07

pour le pain, on a la même superstition en Pologne. moi, je les apprends toujours trop tard, une fois le geste diabolique effectué, mais je n'y crois pas trop, sinon je devrais désespérer. Lors de ma communion solannelle, j'étais désignée pour offrir des fleurs au curé; 15 ans plus tard j'ai appris que je ne marierai jamais... enfin, c'est partout pareil, il ne faut pas les prendre trop au sérieux!

Pauline, je suis sûre que tu te débrouille déjà bien en polonais. j'essaie de l'apprendre à mon homme et je me rends compte que ce n'est pas une langue facile finalement. Mais à force de l'entendre tous les jours, tu y arriveras. J'ai un conseil à te donner, pour l'emploi de "w" et "we": on utilise "w" avec tous les mots qui ne commencent pas par un "w" ou alors w+voyelle (w szkole = à l'école, w domu = à la maison, w niedziele = dimanche, w walizce = dans la valise, etc.), le "we" sert pour des mots qui commencent par un "w+consonne" (we wtorek = le mardi, we wszystkich sklepach = dans tous les magasins, we Wroclawiu = à Wroclaw). peut-être que tu le savais déjà?
bon courage et milego weekendu :)
basia

Nonor 28/04/2006 18:51

Coucou!!
alors pour l'histoire du sac, c'est tout bête: ça porte malheur de le poser et tu risques d'être ruinée. C'est les croyance débiles comme celle (en France) de mettre le pain a l'envers sur la table. superstitions pourries mais assez marrantes finalement!

basia 27/04/2006 11:30

salut Pauline!
je viens t'expliquer ce mystère de sac par terre :) ce n'est pas interdit de le poser par terre, mais on dit que ça fait fuir/disparaître de l'argent qui est dedans! voilà le lien entre le sac et l'argent. sinon, le côté pratique, c'est que ton beau sac à main s'abîme moins, alors reste plus joli plus longtemps. surtout si, comme moi, tu as un sac à main géant et tu te prends les pieds dedans tout le temps, s'il traine par terre dans ton appart: ça devient même dangereux quelques fois.

en ce qui concerne les repas, c'est vrai que nous, les Polonais, ne les considérons pas comme très importants, voire essentiels, cmme c'est le cas en France. et tu as sûrement pu te rendre compte que le rythme des repas n'est pas le même qu'en France. j'ai eu bcp de mal à m'adapter en France, j'ai pris 10kg en 3 mois, en mangeant bien comme il faut, du fromage à chaque repas, des légumes, du pain, etc. et j'ai perdu ces 10 kg en 3 mois également, dès que j'ai quitté ma famille d'accueil au pair et que je me suis remise à manger "à la polonaise". et je me porte très bien :) je tombe même moins souvent malade qu'à l'époque de "5 à 10 fruits et légumes par jours"...

et pour le petit déj., je reconnais bien cette attitude: je mange avant de m'enfermer dans la cuisine pour faire à manger pour tout le monde. je fais pareil en France. et l'histoire de "chacun débarasse son assiette" m'a bien mise en dificulté, une fois chez des copains (pas très bon copains, je l'avoue, on a du mal à s'entendre), quand j'ai débarassé juste mon assiette et celle de mon homme, on m'a fait toute une scène et ça a gâché tout mon week-end.

enfin bref, ces petits détails me manquent parfois ici, en France, même si ce n'est pas forcément mieux, mais c'est tellement différent!
bon courage pour la suite
basia

Pauline du Chayla 28/04/2006 09:41

Salut! et merci beaucoup pour l'eclaircissement de ce mystere! Je comprends mieux maintenant... Tu vois mon polonais n'etait pas encore suffisant pour comprendre tout ce qu'elle nous a dit!
C'est amusant ce que tu dis sur les repas, c'est vrai que la France et la Pologne sont tellement differents sur beaucoup de choses, et c'est pas toujours facile de s'adapter mais au moins on decouvre autre chose, et cela est tres enrichissant, on se rend compte que finalement chacun a des habitudes differentes, et les unes ne sont pas forcement mieux que les autres...
En tous cas permets-moi de te feliciter sur ton francais, si tu parles aussi bien que tu ecris, c'est genial! Malheureusement je n'en suis pas encore la avec le polonais mais petit a petit, "krok po kroku" n'est-ce pas? on y arrive, doucement mais surement...
a bientot et merci encore pour ton commentaire!