La bielorussie

Publié le par Pauline du Chayla

Notre colloque bielorusse, Vadzim
est parti ce matin pour participer a la manifestation de samedi prochain, on espere juste qu'il ne finira pas en prison...
vendredi 24 mars 2006, mis à jour à 11:47
Manifestations en Biélorussie
Les autorités nettoient au bulldozer la place d'Octobre
 
La police biélorusse a fait évacuer cette nuit plusieurs centaines d'opposants au régime de Loukachenko qui avaient installé leurs tentes sur la place centrale de Minsk. Le leader de l'opposition, Alexandre Milinkevitch, appelle au maintien de la manifestation prévue samedi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police biélorusse s'est montrée ferme: en une vingtaine de minutes, elle a fait évacuer la place d'Octobre, à Minsk, où campaient entre 300 et 400 manifestants. Plus de deux cents personnes ont été interpellées, dont un diplomate polonais, Mariusz Maszkewicz, ancien ambassadeur à Minsk, venu voir les jeunes qui vivaient depuis quatre jours dans ce village de tentes au coeur de la capitale biélorusse.

Le gouvernement a donc montré qu'il compte bien mettre un terme à la contestation du président Loukachenko. Depuis sa réélection, dimanche, un mouvement de protestation s'est formé autour d'Alexandre Milinkevitch, principal candidat de l'opposition à la présidentielle. Loukachenko avait remporté dimanche le scrutin par 83% des voix, contre seulement 6,1% pour Milinkevitch

Au bulldozer
C'est vers 3h du matin que plus de cent policiers des forces anti-émeute, casqués et vêtus de noir, se sont livrés à l'opération sur la place d'Octobre. Les manifestants ne leur ont pas opposé de résistance. Après l'évacuation, seul leur matériel restait sur place -une vingtaine de tentes, des couvertures, thermos et drapeaux - avant que les employés municipaux ne nettoient les lieux au bulldozer.

En rétablissant l'ordre au coeur de Minsk, les autorités ont éliminé un foyer d'opposition symbolique, étonnamment toléré depuis lundi. Cette place de la capitale était devenue le centre des manifestations quotidiennes autour d'Alexandre Milinkevitch. Le rassemblement avait commencé dimanche avec environ 10 000 participants. Jeudi soir, 2 000 personnes s'étaient réunies autour de ce village de tentes rudimentaire.

Appels à la résistance

Après l'arrestation de quelques centaines de ses sympathisants, Milinkevitch a déclaré qu'il maintenait son appel à une grande manifestation samedi à Minsk. Il s'est ensuite rendu à l'aube devant la prison où les contestataires interpellés cette nuit ont été incarcérés. Ils s'ajoutent aux 300 opposants déjà arrêtés ces derniers jours. "Ce pouvoir ne connaît qu'un langage, celui de la répression. Il l'a encore montré", a déclaré Milinkevitch. "Ces jeunes ont montré qu'il était possible, dans des conditions de dictature, de lutter pour la liberté".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charlotte 03/04/2006 12:06

coucou Pauline,
merci pour ton mail! J'ai rattrappé mon retard, j'ai lu les articles qu'ils me manquaient, ms bon on est le 3 avril et ton dernier article date du 24, alors j'attends donc les nouveautés sur le printemps, sur ta semaine à torun!
bon, et tes parents arrivent quand? Alienor ne restait que 6mois?
c'est cool l'idée de l'opéra!
profite bien des chocolats chauds, des spéecialités locales, et à trés bientot,
Charlotte

benavar 28/03/2006 13:46

il est rentre ? il est revenu ?